Recrutements

Train de l’industrie et de l’innovation : offres d’emploi et formations du 19 mars au 18 avril 2013

Publié le 18.03.2013 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
Cet article a plus d’un an, il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Chimie, automobile, agro-alimentaire, robotique, aéronautique, électronique, textile... Vous cherchez un emploi dans le secteur de l’industrie ? Retrouvez le train de l’industrie et de l’innovation du 19 mars au 18 avril 2013 dans les gares de 18 villes françaises et 1 ville allemande avec à son bord des recruteurs du secteur.

Pour rencontrer les employeurs présents dans le train, vous pouvez postuler en ligne aux annonces vous intéressant afin d’obtenir un rendez-vous. Les conseillers de Pôle emploi examinent votre CV et invitent les candidats sélectionnés à un entretien de recrutement à bord du train. Dans le train, de nombreuses offres de formations en alternance et en apprentissage sont également proposées. Voici les différentes étapes prévues par le train :

  • Paris mardi 19 mars (gare de Lyon) de 11h30 à 16h,
  • Paris mercredi 20 mars (gare du nord) de 10h à 18h,
  • Troyes jeudi 21 mars de 10h à 18h,
  • Belfort vendredi 22 mars de 10h à 18h,
  • Dijon lundi 25 mars de 10h à 16h,
  • Clermont-Ferrand mardi 26 mars de 10h à 18h,
  • Lyon (Perrache) mercredi 27 mars de 10h à 18h,
  • Grenoble jeudi 28 mars de 10h à 18h,
  • Marseille (Saint Charles) mardi 2 avril de 10h à 16h,
  • Toulouse (Matabiau) mercredi 3 avril de 10h à 18h,
  • Tarbes jeudi 4 avril de 10h à 18h,
  • Bordeaux (Saint Jean) vendredi 5 avril de 10h à 18h,
  • Saint-Nazaire lundi 8 avril de 10h à 18h,
  • Rennes mardi 9 avril de 10h à 16h,
  • Le Havre marcredi 10 avril de 10h à 18h,
  • Lille (Flandres) jeudi 11 avril de 10h à 16h,
  • Düsseldorf lundi 15 avril de 10h à 18h,
  • Metz mardi 16 avril de 10h à 18h,
  • Strasbourg mercredi 17 avril de 10h à 18h,
  • Valenciennes jeudi 18 avril de 10h à 16h.

Du niveau CAP au niveau ingénieur, l’industrie pourrait recruter entre 80 000 et 100 000 jeunes par an d’ici 2015.

Pour en savoir plus